Parce que l’identité s’inscrit dans une topographie et dans une histoire, mais suppose aussi une projection vers le futur, la Compagnie du Théâtre et !’écrivain Jean-Baptiste Evette ont décidé de proposer à la Communauté de Communes des Collines du Perche Normand et à ses différents publics jeunes, assez éloignés des grands centres culturels, un projet participatif, culturel et artistique qui « tende des perches » entre les âges, entre les époques, entre les lieux, et enfin entre l’écriture, le jeu théâtral et le cinéma.

Avec comme but de créer une mosaïque variée de vidéos courtes, à la première personne, consacrées à la jeunesse d’hier et à celle d’aujourd’hui, mêlant histoire, fiction et autobiographie, La Grande Perche propose un parcours en trois étapes, dont le résultat a été diffusé au cinéma le Saint-Louis de Val-au-Perche et sur Internet.

Tout d’abord une phase de recherche comportant une exploration guidée et critique dans les journaux numérisés par Gallica, le site de la BNF, dans Mémoire des hommes, celui du ministère de la Défense, à la recherche de faits qui se sont déroulés dans les communes participantes.

Lors d’une deuxième phase, le fruit de ces recherches a fait l’objet d’une série de vidéos avec les jeunes participant.e.s que l’on a impliqué à tous les niveaux de la création cinématographique.

La troisième et dernière phase a consisté en la réalisation d’une série d’interviewes de personnes d’âges variés à il était demandé de raconter leur jeunesse dans le Perche. Ces interviewes étaient menées par les jeunes participant.e.s.